logo terramedis
Compte
0

Troubles du sommeil : bien les comprendre

Voir toutes les ressources
3 octobre 2022
Dr M.Besnard

Bien comprendre les troubles du sommeil, leurs symptômes, origines et impacts permet de mieux réagir et trouver des solutions adaptées. Un Français sur trois présente aujourd’hui des troubles du sommeil avec des conséquences lourdes sur la santé et sur le plan socio-professionnel. Un trouble du sommeil est une perturbation de la qualité, de la durée ou du déroulement du sommeil impactant la santé. Le CBD est une alternative naturelle intéressante pour lutter contre les troubles du sommeil.

Qu’est-ce que le sommeil ?

Le sommeil est la forme la plus aboutie du repos. C’est un état physiologique de l’organisme, et notamment du système nerveux, pendant lequel la vigilance est suspendue et la réactivités aux stimulations amoindries. Le sommeil représente environ un tiers de notre vie et s’organise selon plusieurs cycles successifs (4 à 6). Chaque cycle dure environ 90 minutes et est constitué de 4 stades :

  • Stade d’endormissement (N1) : il est est possible d’être réveillé par le moindre bruit et on a l’impression de ne pas dormir.
  • Sommeil lent léger (N2) :  l’activité du cerveau diminue progressivement, les muscles se détendent, le cœur ralentit.
  • Sommeil lent profond (N3) : le cerveau est insensible aux stimulations extérieures. C’est durant cette phase que les organes reconstituent leurs réserves d’énergie.
  • Sommeil paradoxal (sommeil à mouvements oculaires rapides) : C’est au cours de cette phase que se “logent” les rêves dont on se souvient le mieux.

Au cours d’une phase de sommeil, la répartition des stades est différente. Le sommeil profond est plus présent en début de nuit et les sommeils légers et paradoxaux sont plus présents en fin de nuit. Le sommeil permet à l’organisme de “récupérer”, autant sur le plan physique que psychologique. En effet, plusieurs processus physiologiques se déroulent pendant le sommeil :

  • Les tissus du foie et des muscles se régénèrent ;
  • Le système immunitaire reconstitue ses forces ;
  • La mémoire se consolide ;
  • Différentes hormones sont produites, notamment l’hormone de croissance et la mélatonine qui est l’hormone du sommeil.
  • La régulation de la glycémie (impliquée dans le surpoids et le diabète) ;
  • L’élimination des toxines
  • Les défenses immunitaires sont stimulées
Sommeil sans trouble

Ainsi les troubles du sommeil ont un impact sur la récupération physique, la récupération mentale, l’humeur et l’énergie disponible. De plus, les troubles du sommeil affectent la santé à court, moyen et long termes.

Comprendre les principaux troubles du sommeil

Selon l’institut national du sommeil et de la vigilance, un Français sur trois souffre de troubles du sommeil, dont 10% de troubles sévères. Les troubles de sommeil peuvent être classés en 3 groupes :

  • Les dyssomnies
    C’est une altération de la quantité et de la qualité du sommeil. Ça peut être une carence en sommeil, un excès de sommeil ou un trouble du rythme veille-sommeil. Les insomnies et le syndrome de jambes sans repos sont des dyssomnies.
  • Les parasomnies
    Ce sont des comportements anormaux à l’endormissement ou pendant le sommeil mais sans perturbation importante ou altération de la vigilance au cours de la journée. Les parasomnies incluent les terreurs nocturnes, les cauchemars, le somnambulisme, le bruxisme nocturne (contractions musculaires involontaires de la mâchoire), le sursaut de sommeil ou la somniloquie (le fait de parler pendant son sommeil).
  • Les Hypersomnies
    Ce trouble du sommeil est caractérisé par une augmentation du temps de sommeil (profondeur et une durée excessive). Le sujet concerné peut avoir un irrésistible besoin de dormir même après avoir eu un sommeil de bonne qualité. La narcolepsie est un exemple d’hypersomnie.

Trouble du sommeil : Insomnie

L’insomnie est un trouble du sommeil qui se caractérise par la perturbation qualitative et quantitative du sommeil. Elle donne l’impression d’avoir un sommeil non reposant et qui a un impact sur les activités physiques, psychiques et sociales du lendemain. On parle d’insomnie lorsque les difficultés à dormir se manifestent au moins 3 nuits par semaine, durant au moins 1 mois. Pour caractériser son sommeil et identifier d’éventuels troubles, il peut être intéressant de calculer l’efficacité du sommeil. C’est le temps total du sommeil / temps passé au lit. La moyenne se situe autour de 90%.

Les personnes âgées de plus de 50 ans sont plus enclines à souffrir d’insomnie, de même que les femmes, en raison de changements hormonaux avant les menstruations et pendant les années avant et après la ménopause.

La plupart du temps, les symptômes de l’insomnie sont :

  • Difficulté à s’endormir ;
  • Réveils intermittents durant la nuit ;
  • Réveil prématuré ;
  • Fatigue au réveil ;
  • Fatigue, irritabilité troubles de concentration durant le jour

L’insomnie est un trouble du sommeil qui se manifeste sous plusieurs formes, plus ou moins sévères.

Insomnie psychophysiologique

L’insomnie psychophysiologique est un trouble du sommeil chronique. Cette insomnie est le plus souvent le résultat de pensées limitantes qui nous conditionnent à mal dormir. C’est un cercle vicieux qui est favorisé par l’angoisse de ne pas réussir à dormir (ou pas suffisamment).

Insomnie idiopathique

L’insomnie idiopathique est un trouble du sommeil qui relève d’une pathologie qui intervient dès l’enfance. Une personne atteinte par ce trouble du sommeil ne parvient pas à produire une quantité de sommeil suffisante. Il est causé par un dysfonctionnement neurologique du système veille sommeil (fonctionnement coordonnée de 3 hormones clés)

Insomnie d’endormissement

L’insomnie d’endormissement est un trouble du sommeil très fréquent. On caractérise une insomnie d’endormissement lorsque plus de 30 minutes sont nécessaires à trouver le sommeil. Ces difficultés à trouver le sommeil peuvent générer de l’anxiété et rendre l’endormissement de plus en plus difficile. L’utilisation d’écrans avant de dormir peut être une cause de ce trouble.

Insomnie matinale

L’insomnie matinale (ou du petit matin) est un trouble du sommeil qui se manifeste par des réveils précoce. Le sujet se réveille sans possibilité de se rendormir, souvent avec l’impression de ne pas avoir dormi.

Troubles du sommeil : insomnie

Insomnie de milieu de nuit

L’insomnie de milieu de nuit est un trouble du sommeil qui se manifeste par des réveils nocturnes répétés et sans raison particulière. Ils sont habituellement accompagnés de difficultés d’endormissement.

Insomnie totale

L’insomnie totale (nuit blanche) est un trouble du sommeil qui se manifeste par le fait de rester éveillé toute la nuit.

Insomnie de maintien

L’insomnie de maintien est un trouble du sommeil qui se manifeste par la difficulté à rester endormi sur de longues périodes.

Causes fréquentes d’insomnie

L’insomnie n’est pas une maladie en soi, c’est un symptôme. Avant de la traiter, il faut en trouver les causes. Des facteurs physiques et environnementaux peuvent être à l’origine de ces insomnies, comme la luminosité, les bruits ambiants, le contenu et le moment des repas (alcool, café), la consommation de tabac, le décalage horaire ou encore le travail de nuit. Des facteurs psychologiques comme le stress, l’anxiété peuvent également favoriser les insomnies. Dans les deux cas, les insomnies (dites primaires) sont transitoires et la réduction des facteurs influe directement sur la qualité du sommeil. 

Les insomnies peuvent aussi trouver leurs explications dans des origines médicamenteuses, toxique (tabac, drogue, alcool), organiques (rhumatismes, fibromyalgie, arthrose, hyperthyroïdie) ou encore pathologique (dépression, anxiété chronique, schizophrénie…). Dans ces cas, les troubles du sommeil peuvent être plus chroniques et leurs causes plus complexes à traiter.

L’apnée du sommeil est aussi une cause fréquente d’insomnie. Les facteurs qui favorisent son expression sont le surpoids, l’hypertension artérielle, la glycémie élevée, le risque cardio-vasculaire, le ronflement excessif. L’apnée du sommeil se manifeste par des pauses de la respiration de plusieurs secondes répétées au cours de la nuit, pouvant ou non provoquer des réveils. Les hommes sont plus atteints que les femmes avec un âge moyen entre 50 et 60 ans.

Complications possibles de l’insomnie

Les conséquences de l’insomnie sont généralement vite visibles à court terme comme à long terme. À court terme, de la fatigue peut se faire sentir, ainsi que de la somnolence, de l’irritabilité, des pertes de mémoire, des difficultés à se concentrer, de la diminution de la vigilance ou des performances, une anxiété à l’arrivée de la nuit. Sur le long terme, des effets plus importants peuvent apparaître, comme des syndrome dépressif, de la prise de poids, du diabète, une prédisposition aux infections ou une hypertension artérielle.

Choisissez une huile de CBD 10% pour commencer votre cure et lutter contre vos insomnies

Trouble du sommeil : Hypersomnie

L’INSERM caractérise l’hypersomnie comme un trouble du sommeil qui s’exprime par un besoin excessif de sommeil. Il peut se manifester par un allongement de la durée de la nuit, une somnolence diurne excessive, un endormissement irrépressible durant la journée et un épuisement chronique. Hormis les hypersomnies transitoires, les hypersomnies peuvent être causées par des maladies, dont la narcolepsie.

Narcolepsie

La narcolepsie est un trouble du sommeil qui se manifeste par un sommeil nocturne de durée normale mais de qualité médiocre, une somnolence diurne excessive et des endormissements irrépressibles en journée. La plupart des personnes narcoleptiques présentent une cataplexie (perte soudaine du tonus musculaire), subissent des hallucinations et peuvent souffrir de paralysie transitoire au moment de l’endormissement et du réveil. La narcolepsie est une maladie chronique rare (1 personne sur 5000) incurable qui survient le plus souvent avant 30 ans.

Syndrome de Kleine-Levin

Le syndrome de Kleine Levin est un trouble du sommeil qui se manifeste par des épisodes répétés d’hypersomnie (le sommeil dure 15 à 21 heures par jour) pendant plusieurs jours à plusieurs semaines. Entre les épisodes, le sommeil est normal avec peu de troubles. C’est une maladie neurologique très rare (moins d’1 personne sur 1 000 000) qui touche principalement les adolescents et principalement les hommes. Durant les périodes d’épisodes, les patients présentent aussi des troubles cognitifs (confusion, sensation que le présent est irréel, apathie, trouble de l’humeur…). La maladie peut évoluer avec l’âge et finir par disparaître.

L’hypersomnie idiopathique

L’hypersomnie idiopathique se manifeste par une somnolence diurne constante entrecoupées de siestes peu reposantes. Le sommeil nocturne est de durée normale (ou accrue), mais non reposant non plus. De plus, cette forme d’hypersomnie se caractérise par une hypovigilance continue, une facilité d’endormissement accrue et des moments de sommeil diurnes longs et peu reposants. Le sommeil nocturne est peu impacté mais le réveil est très difficile pendant plusieurs minutes à plusieurs heures. C’est une maladie chronique, rare, qui survient généralement avant 30 ans et touche moins d’1 personne sur 10 000.

Troubles du sommeil : que faire ?

Pour lutter contre les insomnies (troubles du sommeil qui se caractérisent par une difficulté à dormir), des traitements médicamenteux sont possibles (mais présentent souvent de nombreux effets secondaires indésirables). Des thérapies cognitivo-comportementales existent aussi, notamment pour lutter contre les insomnies chroniques. L’hypnose, l’acupuncture, la sophrologie sont autant de moyens possibles dont l’efficacité dépend de chacun. 

Pour lutter contre les hypersomnies (troubles du sommeil qui se caractérisent par un besoin excessif de sommeil), des traitements médicamenteux “éveillants” existent et peuvent aider à maintenir le patient éveillé ou traiter des symptômes associés (dans le cas de la narcolepsie par exemple).

Des solutions naturelles peuvent également être un recours intéressant pour lutter contre les troubles du sommeil car elles présentent souvent peu d’effets secondaires. L’huile de CBD présente par exemple des propriétés apaisantes qui peuvent réduire l’anxiété (cause d’insomnie) et des propriétés relaxantes (qui peuvent favoriser l’endormissement ou éviter les réveils nocturnes.

Dans tous les cas, l’hygiène de vie est primordiale pour retrouver un sommeil reposant. Éviter les écrans le soir, dîner léger, éviter la consommation d’excitants (café, thé, alcool, tabac…) avant de dormir, respecter des rythmes d’alimentation, pratiquer une activité physique régulière sont autant d’habitudes saines pour limiter les troubles du sommeil.

En cas d’aggravation ou de troubles du sommeil chroniques, il convient de consulter un médecin généraliste qui saura vous rediriger vers le bon spécialiste.


Commencez votre cure de CBD

avec les huiles et tisanes de Terramedis


Découvrez nos derniers articles sur Terramedis


Terramedis propose une huile de CBD bien-être produite en France, issue de l’agriculture biologique. Nous nous efforçons de fournir une huile de qualité et entièrement traçable.

Suivez notre actualité sur les réseaux sociaux

Ces articles pourraient vous intéresser

Quels sont les bienfaits du CBD

Quels sont les bienfaits du CBD ?

Quels sont les bienfaits du CBD sur la santé mentale et la santé physique ? Pour quels troubles le CBD est utilisé ?
Lire la suite
22 avril 2024
Dr M.Besnard
CBD comment l'utiliser

Guide CBD : Comment choisir et utiliser le CBD ?

Comment bien choisir et utiliser le CBD pour bénéficier de ses bienfaits ? Dans ce guide CBD vous apprendrez : - Quelle forme de CBD choisir en fonction de votre besoin - Quand et comment prendre du CBD  - Quelles sont les recommandation pour prendre correctement du CBD
Lire la suite
20 avril 2024
Dr M.Besnard
CBD parkinson

CBD et maladie de Parkinson : ce que disent les études scientifiques

CBD et maladie de parkinson : dans cet article, le Docteur Mariettie Besnard vous explique comment le CBD pourrait agir pour soulager les patients qui en souffrent de Parkinson. La maladie de Parkinson (MP) est une maladie chronique neurodégénérative qui affecte un grand nombre de personnes en France et dans le monde. Bien qu’il n’existe […]
Lire la suite
5 janvier 2024
Dr M.Besnard

Notre histoire et nos produits dans votre boite mail

Toutes nos huiles CBD bio sont fabriquées en France, plus précisément dans la Sarthe (72), terroir de chanvre depuis des centaines d’années.

crossmenuchevron-right
0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetourner sur la boutique
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram