logo terramedis
Compte
0

CBD et Arthrose

Voir toutes les ressources
21 juin 2022
Dr M.Besnard

Article rédigé par le Dr. Mariettie BESNARD, médecin généraliste diplômé du DIU Cannabis Médical de l’Université Paris Saclay (2021).

L’arthrose est une maladie chronique de l’articulation caractérisée par une destruction du cartilage jusqu’à sa disparition. Elle occasionne des douleurs lors de la mobilisation et une gêne fonctionnelle au quotidien. Les traitements sont à ce jour essentiellement symptomatiques. Certains entraînent beaucoup d’effets secondaires. Le CBD pourrait-il être une alternative naturelle et efficace pour lutter contre la douleur de l’arthrose ? Comment agit-il ? 

Qu’est ce que l’arthrose ? 

L’arthrose est une maladie chronique de l’articulation et de ses composantes. Elle se caractérise par une destruction du cartilage associée à une production osseuse exagérée. 

Les symptômes comprennent : 

  • La douleur arthrosique  survenant  à la mobilisation des articulations après un temps d’inactivité, notamment le matin au réveil. Elle  s’atténue, voire disparaît après un temps de dérouillage. Avec l’évolution de l’atteinte arthrosique les douleurs deviennent permanentes.
  • Une raideur articulaire 
  • Un épanchement articulaire parfois 

L’arthrose impacte le quotidien des personnes atteintes et peut avoir des conséquences néfastes sur la vie quotidienne : troubles de sommeil, handicap, difficulté à travailler ou à se déplacer, la peur de vieillir. 

Comprendre l’arthrose 

Comme énoncé, l’arthrose se caractérise par la destruction du cartilage jusqu’à sa disparition. 

Le cartilage est un tissu dense et élastique qui tapisse les extrémités osseuses d’une articulation  leur permettant de glisser l’une sur l’autre. Il diminue les forces de friction entre les extrémités osseuses et assure la répartition harmonieuse des pressions s’exerçant sur l’articulation.

Dans l’arthrose, le cartilage  perd en épaisseur, se ramollit puis se fissure et finit par disparaître. Cela entraîne des douleurs  lors d’un mouvement et une gêne fonctionnelle  avec une perte progressive de la mobilité et parfois un épanchement articulaire.

Toutes les articulations peuvent être touchées

Toutes les articulations peuvent être touchées par l’arthrose :

  • L’arthrose de la colonne vertébrale est la plus fréquente dans la tranche d’âge 65–75 ans (70 à 75% des personnes) mais reste le plus souvent silencieuse.
  • L’arthrose des doigts est la deuxième localisation la plus fréquente (60%) et se traduit par des déformations irréversibles.
  • Les arthroses du genou et de la hanche concernent respectivement 30% et 10% des personnes de 65 à 75 ans : elles sont plus invalidantes car touchent de grosses articulations qui portent le poids du corps.

Les articulations de l’épaule, le coude, le poignet, la cheville sont plus rarement atteintes ! 

Epidémiologie de l’arthrose en France : 17% de la population

Près de 10 millions de français étaient touchés par l’arthrose en 2017, soit 17% de la population, et cette incidence pourrait monter à 22% d’ici 2030 estime la HAS. 

L’arthrose représente la seconde cause d’invalidité et la deuxième cause de consultation en médecine générale, après les pathologies cardio-vasculaires. 

L’arthrose, ce n’est pas de l’usure des articulations 

Contrairement à une idée reçue, l’arthrose n’est pas une maladie de personnes âgées. Elle peut aussi toucher des patients jeunes.

En effet, l’arthrose est la résultante de phénomènes mécaniques et biochimiques qui déstabilisent l’équilibre entre la synthèse et la dégradation du cartilage et de l’os sous-chondrale.

Ce déséquilibre peut-être initié par de multiples facteurs : 

  • Facteur héréditaire, notamment pour l’arthrose des mains
  • Facteur métabolique : diabète ou obésité
  • Maladies de l’articulation : chondrocalcinose (dépôt de calcium dans le cartilage), l’ostéonécrose ou la polyarthrite rhumatoïde.
  • Facteurs traumatiques : séquelles de traumatisme (fracture articulaire, entorse négligée, luxation, ablation du ménisque). 
  • Un excès de pression : une surcharge pondérale, le port fréquent de charges lourdes, une activité physique trop intense ou la pratique mal contrôlée de certains sports augmentent les contraintes mécaniques, contribuant à abîmer le cartilage.

Le diagnostic de l’arthrose repose sur l’examen clinique et les radiographies de l’articulation qui permettent d’observer le pincement de l’interligne articulaire qui joint les os.

Le traitement dépend du grade de l’arthrose et des caractéristiques du patient. 

Il comprend :  

  • Des moyens non médicamenteux : 
  • Perte de poids en cas d’obésité ou surpoids
  • Exercice physique 
  • Cure thermale 
  • Médicamenteux 
  • Analgésiques et anti-inflammatoires 
  • Infiltrations de corticoïdes au niveau de l’articulation.

Evolution imprévisible de l’arthrose 

L’arthrose peut évoluer lentement, sur plusieurs années, sans induire de handicap majeur ou évoluer très rapidement et rendre nécessaire la pose d’une prothèse en moins de 5 ans (par exemple dans le cas de l’arthrose de la hanche).

Deux états se succèdent à un rythme imprévisible : 

  • Des phases chroniques, au cours desquelles la gêne quotidienne est variable et la douleur modérée
  • Des crises douloureuses aiguës accompagnées d’une inflammation de l’articulation, au cours desquelles la douleur est vive, survenant dès le matin et parfois la nuit

Le CBD est-il efficace contre la douleur de l’arthrose? 

Le CBD est l’abréviation de Cannabidiol, l’une des nombreuses molécules présentes dans les fleurs de chanvre. Il est le deuxième cannabinoïde majeur du chanvre et le plus répandu. Le CBD connaît  aujourd’hui en Europe un succès grandissant pour son action bien-être et santé. Contrairement au THC, le Cannabidiol (CBD) est non psychotrope c’est-à-dire incapable d’altérer les fonctions de notre cerveau (conscience, perception, humeur, comportement) et ne provoque aucune dépendance.

Le Cannabidiol a notamment démontré des effets anti-inflammatoires, antalgiques, anxiolytiques, antidépresseurs,  sédatifs, anticonvulsivants, antiémétiques.

Les recherches scientifiques en cours tendent à démontrer que les propriétés antalgiques et anti-inflammatoires du CBD pourraient soulager la douleur liée à l’arthrose en imitant la réponse des récepteurs endocannabinoïdes et ce sans provoquer d’effets secondaires.

Comment le CBD agit sur l’arthrose?

Pour produire ces effets dans l’organisme, le CBD se lie aux récepteurs cannabinoïdes du système endocannabinoïde. Le système endocannabinoïde est un système régulateur qui contrôle les fonctions vitales les plus essentielles de l’organisme : la division cellulaire, le métabolisme, le système immunitaire et l’activité cérébrale. Il intervient donc dans l’homéostasie et protège la plupart des fonctions essentielles de la vie.

Plusieurs études démontrent que le système endocannabinoïde est impliqué de manière centrale et périphérique dans le traitement des signaux de douleur.

Les effets du CBD résultent à la fois de l’inhibition de la voie de la signalisation de la douleur (CB1) et des effets anti-inflammatoires (CB2). Le CBD ne stimule pas directement les récepteurs CB1 impliqués dans la perception de la douleur (contrairement au THC) mais il a une activité anti-inflammatoire puissante. Le CBD est un agoniste des récepteurs TRPV1 impliqués dans la douleur, et va rapidement entraîner leur désensibilisation.

Une revue publiée en 2008 a évalué l’efficacité du CBD pour soulager la douleur chronique. Ils ont inclus dans leur recherche toutes les études publiées entre 1980 et 2007 et ont conclu que le CBD était efficace dans la gestion globale de la douleur, sans présenter d’effet secondaire indésirable. Il peut être pris sur le long terme et n’entraîne aucune dépendance.

Comment prendre le CBD ? 

Le CBD est commercialisé sous plusieurs formes : fleurs brutes, huiles de CBD, gommes, tisanes, etc.

Une des façons les plus courantes de consommer du CBD consiste à utiliser l’huile au compte-goutte par voie sublinguale (sous la langue). Cette forme a l’avantage de permettre une meilleure maîtrise de la quantité de CBD utilisée. Elle permet également de contourner l’absorption digestive et la métabolisation hépatique qui réduit la quantité de CBD atteignant la circulation sanguine. 

En outre, l’huile de CBD peut être utilisée en application locale pour l’arthrose. Appliqués localement, les cannabinoïdes et les lipides sont transportés à travers les membranes cellulaires, où ils peuvent directement atteindre  les cellules et les tissus.

Il n’existe pas de posologie précise sur l’utilisation du CBD pour l’arthrose. Il convient de commencer avec de faibles doses et d’augmenter graduellement selon les besoins.

Sous la langue 

Placer 3 gouttes sous la langue, attendre 30 à 90 secondes avant d’avaler. Il convient de prendre son huile tous les jours à la même heure et être patient. En effet, les temps de réponse varient d’une personne à une autre. Notre génétique, notre biochimie et notre style de vie sont autant de facteurs qui influenceront ce temps de réponse. Celui-ci pourra varier de quelques jours à quelques semaines.

En application locale

Appliquer quelques gouttes d’huile sur la zone à soulager, masser et laisser l’huile être absorbée par la peau pendant quelques minutes. 

Autres mesures associées 

  • Conserver une activité physique régulière durant la phase chronique
  • Mettre l’articulation au repos lors des crises douloureuses. C’est en effet au cours de cette phase qu’intervient la destruction du cartilage.

Arthrose et arthrite : Quelles différences ? 

L’arthrite est une affection courante d’origine inflammatoire qu’il faut différencier de l’arthrose : l’arthrose est provoquée par la destruction du cartilage et sera donc à l’origine d’une douleur lors d’un mouvement (douleur mécanique) alors que l’arthrite désigne l’inflammation d’une articulation et sera à l’origine d’une douleur même au repos (douleur inflammatoire). L’arthrite regroupe de nombreuses maladies : le lupus, la goutte, la spondylarthropathie ou l’arthrite psoriasique. Plusieurs études confirment que le CBD aurait également des effets dans la lutte contre les douleurs arthritiques. 


Nos produits associés

Bibliographie 

Rong C., Lee Y., Carmona N.E., Cha D.S., Ragguett R.M., Rosenblat J.D., Mansur R.B., Ho R.C., McIntyre R.S. Cannabidiol in medical marijuana: Research vistas and potential opportunities. Pharmacol. Res. 2017;121:213–218. doi: 10.1016/j.phrs.2017.05.005. [PubMed] [CrossRef] [Google Scholar]).  Définition du CBD

LimbK., Voir YM, Lee J. Un examen systématique de l’efficacité du cannabis médical pour les troubles psychiatriques, du mouvement et neurodégénératifs. Clin. Psychopharmacol. Neurosci. 2017 ; 15 : 301–312. doi : 10.9758/cpn.2017.15.4.301.) https://www.chu-lyon.fr/arthroseurces. Proprietés du CBD

Greco R, Gasperi V, Maccarrone M, Tassorelli C. The endocannabinoid system and migraine. Exp Neurol. juill 2010;224(1):85‐91.

Russo EB. Cannabinoids in the management of difficult to treat pain. Ther Clin Risk Manag. févr 2008;4(1):245‐59.

Iannotti FA, Hill CL, Leo A, Alhusaini A, Soubrane C, Mazzarella E, et al. Nonpsychotropic plant cannabinoids, cannabidivarin (CBDV) and cannabidiol (CBD), activate and desensitize transient receptor potential vanilloid 1 (TRPV1) channels in vitro: potential for the treatment of neuronal hyperexcitability. ACS Chem Neurosci. 19 nov 2014;5(11):1131‐41.

De Petrocellis L, Ligresti A, Moriello AS, Allarà M, Bisogno T, Petrosino S, et al. Effects of cannabinoids and cannabinoid-enriched Cannabis extracts on TRP channels and endocannabinoid metabolic enzymes. Br J Pharmacol. août 2011;163(7):1479‐94.

https://www.doctissimo.fr/sante/dictionnaire-medical/arthroses#:~:text=D%C3%A9finition%20du%20terme%20Arthroses%20%3A%20-%20Arthrose%20%3A,les%20becs%20de%20perroquet%20dans%20l%27%20arthrose%20vert%C3%A9brale%29.

www.havea.com/conseils-sante/le-cartilage

Ces articles pourraient vous intéresser

Histoire de l’utilisation du cannabis médical dans le monde

La commercialisation du cannabis en France a été marquée par une histoire complexe, mêlant des périodes d’utilisation médicinale à des débats sociaux et politiques. Aujourd’hui, seul le CBD (cannabidiol) est disponible en pharmacie. Cette molécule est issue de variétés de cannabis pauvres en THC (Tétrahydrocannabinol, la molécule psychotrope). Dans cet article, nous allons explorer l’utilisation […]
Lire la suite
11 avril 2024
Dr M.Besnard
Terramedis vous aide à identifier le dosage d'huile de CBD qui vous convient

Dosage CBD : Calcul du dosage de CBD journalier

Le CBD est utilisé pour soulager divers symptômes tels que la douleur, l’anxiété, les troubles du sommeil, l’inflammation et bien plus encore. Cependant, l’un des défis majeurs pour les personnes souhaitant utiliser du CBD est de déterminer la dose appropriée à leur situation. Dans ce guide, nous allons vous aiguiller dans la recherche de la […]
Lire la suite
18 août 2022
Dr M.Besnard
Terramedis propose une huile de CBD issue de l'agriculture biologique de Chanvre en Sarthe

Qu’est-ce que le CBD ? Introduction au Cannabidiol bio : Tout ce que vous devez savoir

L’intérêt croissant pour le cannabidiol (CBD) se reflète dans les récentes modifications de la législation dans différents pays. Mais concrètement, qu’est ce que le CBD ? On estime à sept millions le nombre de français qui consomment du CBD. Mais qu’est ce que le CBD ? Quelles sont ces vertus? Qui peut le consommer et […]
Lire la suite
7 juillet 2022
Dr M.Besnard

Notre histoire et nos produits dans votre boite mail

Toutes nos huiles CBD bio sont fabriquées en France, plus précisément dans la Sarthe (72), terroir de chanvre depuis des centaines d’années.

crossmenuchevron-right
0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetourner sur la boutique
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram